====== DreamPlug ====== ===== DreamPlug ===== {{:documentation:dreamplug-1.jpg?410x308}} **Tout d'abord, qu'est ce qu'un DreamPlug?** \\ Le Dreamplug appartient à la famille des Plug computer, pour simplifier on pourrait résumer cela à un mini ordinateur/serveur dont la taille est réduite. Son grand avantage se trouve dans la consommation électrique de ce type de matériel(3W~5W). On peut donc lui attribuer de nombreux rôles chez soi, tel qu'un serveur mail, web, média , domotique, etc.... En gros cette petite béte peut vous permettre de faire de l'auto-hébergement à moindre coûts, certes cela vous coûte plus chère que de recycler un vieux PC en serveur , mais ça consomme tellement moins et c'est tellement plus HIGH tech! \\ **Quoi qu'il y a dans cette petite boite? (et ouais c'est pas la taille qui compte)** **Processeur**: Marvel Sheeva Core Embedded CPu @ 1.2 Ghz **Mémoire Vive**: SDRAM: 512MB 16bit DDR2 @800 MHz **Réseau**: 2 Ports EThernet 10/100/1000 Mbps **Connectique**: 2 Ports USB 1 Port SD 1 PPort eSATA 3Gb/s SATA2 Wifi 802.11 b/G/N Bluetooth ===== Rentrons dans le vif du sujet! ===== **Comment qu'on y accédé un fois branché?** \\ **Par le WIFI** Par Default le Dreamplug créer un point d’accès avec comme nom Dreamplug-uAP-xxx, avec xxx les 4 dernier chiffres de son adresse mac . Si vous avez une connection WiFi vous pouvez donc vous y connecter via ssh(Putty ou autre). L'adresse ip de la carte wifi du Dreamplug est 192.168.1.1. \\ **Par cable** \\ Il est aussi possible de réserver une adresse ip pour les adresses mac du Dreamplug indiquées au dos de celui-ci, il ne vous restera plus qu'as redémarrer le Dreamplug et y accéder via ssh. <code>Login : root Mot de passe : nosoup4u </code> \\ Et vous voila sur le Dreamplug . \\ **Changer le mot de passe root** <code>passwd </code> \\ **Modification du fichier source.list** <code>vi /etc/apt/sources.list deb [[http://ftp.fr.debian.org/debian/|http://ftp.fr.debian.org/debian/]] squeeze main contrib non-free deb [[http://ftp.fr.debian.org/debian/|http://ftp.fr.debian.org/debian/]] squeeze-updates main contrib non-free deb [[http://ftp.fr.debian.org/debian/|http://ftp.fr.debian.org/debian/]] squeeze-proposed-updates main contrib non-free </code> **Mise à jour de la distribution** <code>apt-get update apt-get dist-upgrade apt-get autoremove apt-get autoclean </code> **Mise à jour de la timezone** <code>dpkg-reconfigure tzdata </code> **Régénérer les clefs ssh** <code>dpkg-reconfigure openssh-server </code> **Sécurisation du wifi** <code>vi /root/k[[http://2.6.39.4/init_setup8787.sh|2.6.39.4/init_setup8787.sh]] </code> Modifier les lignes : <code>/usr/sbin/uaputl sys_cfg_ssid $SSID /usr/sbin/uaputl bss_start </code> Par : <code>/usr/sbin/uaputl sys_cfg_ssid $SSID ## ## Ajout des Nouvelles Lignes ## ## Utilisation du wpa /usr/sbin/uaputl sys_cfg_protocol 40 /usr/sbin/uaputl sys_cfg_wpa_passphrase 'mydreamplug' /usr/sbin/uaputl sys_cfg_cipher 8 8 ## Fin du rajout des lignes ## ## /usr/sbin/uaputl bss_start </code> Il est aussi possible de désactiver le wifi en saisissant la ligne <code>ifconfig uap0 down </code> \\ **Modification du nom d'hôte** Editer le fichier /etc/hostname et remplacer le par le nom que vous souhaitez Editer le fichier /etc/hostname et remplacer le par l'ancien nom par le nouveau nom \\ **Sécurisation du ssh ** Installation de Fail2ban <code>apt-get install fail2ban </code> Il est possible de modifier le nombre d'essais et le bantime en modifiant les lignes dans /etc/fail2ban/jail.conf <code>[DEFAULT] </code> <code># "ignoreip" can be an IP address, a CIDR mask or a DNS host ignoreip = 127.0.0.1 bantime = 600 #Temps de ban en secondes maxretry = 3 # Nombre d'essais </code> Une fois votre configuration terminée, redémarrez le service fail2ban /etc/init.d/fail2ban restart ===== Liens ===== * [[https://www.globalscaletechnologies.com/p-54-dreamplug-devkit.aspx|Page officielle qui permet d'acheter ce mignon petit truc]]